zone
éditoriale

Cher.es membres et ami.es,
 
Vous étiez nombreux lors de notre plus récent colloque et nous vous en remercions ! Cet événement fût certes l’occasion de présenter les récents développements en droit du divertissement, mais il a également permis de souligner les 20 ans de l’association.

Nous tenons à vous remercier pour votre participation et assiduité : vous avez permis à l’AJAVA de souffler ses 20 bougies cette année! Évidemment, le succès de l’association n’aurait su être possible sans la généreuse contribution des conférenciers qui, au fil du temps, ont partagé leurs diverses connaissances et leur savoir. Sans vous, le succès de l’association n’aurait été au rendez-vous, ni même possible.
 
Notre conseil d’administration a à cœur de poursuivre la mission de l’AJAVA avec autant de professionnalisme, de dynamisme et de passion que ses prédécesseurs. L’atteinte de cet objectif se verra très certainement facilitée grâce à l’arrivée de trois nouveaux administrateurs, élus lors de la dernière Assemblée générale annuelle de l’AJAVA, à savoir : Érika Bergeron-Drolet, François Le Moine et Caroline St-Pierre, à qui nous souhaitons la bienvenue!
 
C’est dans ce contexte que l’AJAVA souhaite vous offrir des présentations diversifiées traitant d’enjeux actuels, dans des lieux variés. Notre prochaine activité, qui sera bientôt dévoilée, ne fera d’ailleurs pas exception à la règle… restez donc à l’affût!
 
Afin de ne rien manquer et de profiter de nos tarifs préférentiels, nous vous invitons à renouveler votre adhésion, si ce n’est déjà fait, en cliquant sur le lien suivant : Adhérer ou renouveler.
 
Finalement, nous vous rappelons que vos idées et suggestions nourrissent nos réflexions et nous permettent de mieux répondre à vos besoins; partagez donc vos commentaires avec nous à l’adresse suivante : info@ajava.ca.  
 
Au plaisir de vous retrouver,
Luana Ann Church et Caroline Jonnaert, coprésidentes

zone
à propos

L'AJAVA a comme vision fondamentale de regrouper les spécialistes du droit du divertissement au Québec et contribuer activement à leur développement. Depuis plus de 15 ans, notre association, offre donc annuellement un minimum de 15 heures d'activités de réseautage et de formation aux avocats québécois qui pratiquent en droit du divertissement, que ce soit en cabinet privé, au sein d'entreprises ou d’associations professionnelles, mais également aux artisans et professionnels des différentes industries culturelles.

En savoir plus